Achat - 1999.2
Copyright: l'artiste

1 McMaster, Gerald and Lee-Ann Martin, eds. « Jane Ash Poitras,» Indigena - Perspectives autochones contemporaines (Hull: Canadian Museum of Civilization 1992) 167

2 Diana Nemiroff, "National Gallery Collects Contemporary Works by Artists of Native Ancestry," Native Art Studies Association of Canada Newsletter, 2, 3 (summer 1987), [3]


Un nombre grandissant d'autochtones participent pleinement à la société contemporaine en tant que guerriers, guérisseurs, raconteurs et enseignants En s'appuyant sur nos valeurs traditionnelles et notre identité, nous affirmons notre fierté culturelle tout en nous adaptant aux exigences de la société moderne… nous comptons sur les ressources spirituelles qui ont guidé nos ancêtres. 1



Selon Jane Ash Poitras créer une oeuvre artistique d'une grande beauté est comme " manier un arc et des flèches ". C'est ainsi qu'elle explore le thème de l'identité des Premières Nations par le biais de liens personnels et historiques. Ses créations font référence au passé et au monde contemporain en incorporant divers éléments comme des photos et des coupures de journaux. Elle cherche à libérer et à fortifier spirituellement la communauté autochtone en véhiculant des messages au moyen de son art. À ce propos Jane Ash Poitras rapporte qu'une renaissance spirituelle aidera les autochtones à redécouvrir leur véritable identité et à acquérir la sagesse pour écarter les influences destructives.

Le rôle joué par les activistes sociaux des Premières Nations aide les artistes autochtones à connaître une influence grandissante sur la scène culturelle canadienne au cours de la deuxième moitié du XXe siècle. Les efforts de plusieurs individus au sein de la communauté artistique autochtone mènent les musées et les galeries d'art à jeter un nouveau regard sur leurs réalisations. Dès 1980, les créations artistiques des Premières Nations sont exposées dans les musées nationaux, leur conférant ainsi un statut autre que celui d'artéfacts ethnologiques.

L'achat du tableau North American Iceberg, œuvre du peintre Carl Beam, par la Galerie nationale du Canada en 1986 est un événement important qui souligne la réévaluation culturelle entreprise à l'égard de l'art des Premières Nations. Carl Beam, un artiste ojibwé, est né en 1943 à West Bay sur l'île Manitoulin en Ontario.

North American Iceberg est une riposte à l'exposition The European Iceberg organisée en 1985 par le Musée des beaux-arts de l'Ontario. Diana Nemiroff, conservatrice adjointe de l'art contemporain à la Musée des beaux-arts du Canada, nous rapporte les propos suivants : « Une étude approfondie du tableau nous montre qu'il dépeint une réalité humaine et culturelle et non naturelle. Les conventions régissant l'espace et le temps sont éclatées… au moyen d'une superposition d'images du passé et du présent, Beam véhicule sa critique des puissances technologiques qui sous-tendent notre civilisation occidentale, réduisent à néant la diversité culturelle et détruisent tout ce qui leur résiste. » 2



Lisez de la vie de Jane Ash Poitras