En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Histoire du chemin de fer et des navires côtiers

Les repas et les divertissements

Larry Hickey - L'appel pour les repas

Larry Hickey explique l'appel pour les repas

JavaScript doit être activé et la dernière version d'Adobe Flash Player doit être installé pour interagir avec cette page

Durée: 1:42 Min
La taille du fichier: 10.9 Mo
Transcription

Comment prévenir les gens? Nous n'avions pas de messages pour annoncer que le dîner était servi à midi, mais nous avions un gong... un gong en métal. On en frappait quelques coups, et tout le monde arrivait. Pour le déjeuner, qui était servi à 8 h, il fallait commencer en bas, sous le pont, où se trouvaient les passagers de première classe, et continuer en montant. Le gong résonnait comme suit : dong dong dddong d-dong d-dong (ainsi de suite), chacun avait un son particulier (sons de gong). Les gens se disaient : Qu'est-ce qui se passe? C'était comme ça qu'on les réveillait à 7 h 30. On faisait un appel pour le déjeuner de 8 h, puis le gong à 8 h (sons de gong). J'aimais bien cela (autres sons), tout cela... C'était vraiment comme ça.

Quand les passagers montaient à bord, disons à St. John's... par exemple, les passagers de première classe... on leur disait, Voici votre siège pour le reste du voyage, peu importe où ils allaient. Les gens savaient à quoi s'attendre; ils entraient dans le salon, alors que nous attendions debout près des tables : Ici madame, et là madame, le service quoi! C'était comme ça. Le menu aujourd'hui... aujourd'hui nous avons du jus de tomate, de la soupe aux pois, du rôti de b'uf, du b'uf salé, du chou, des pommes de terre, des carottes et de la sauce... selon le menu du jour.