En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Les employés du chemin de fer

Une journée dans la vie d'un régulateur de trains

Graham Hill - Tâches du télégraphiste

Graham Hill explique les tâches du télégraphiste

JavaScript doit être activé et la dernière version d'Adobe Flash Player doit être installé pour interagir avec cette page

Durée: 2:37 Min
La taille du fichier: 10.0 Mo
Transcription

J'ai commencé comme télégraphiste au CN en 1957. J'ai travaillé dans presque toutes les gares de la ligne principale et dans quelques-unes des lignes secondaires. Le travail du télégraphiste était de vendre les billets, de recevoir et d'expédier les messageries et les marchandises, d'enregistrer les bagages, de tenir les livres comptables, de rédiger les ordres de marche et d'effectuer d'autres tâches générales de bureau. Quand j'ai commencé en 1957, certaines gares n'avaient pas l'électricité. On utilisait des lampes, des lanternes au gaz, qu'il fallait nettoyer... Il fallait balayer les planchers aussi. Cela faisait partie du travail.

Dans un endroit comme Gambo, il fallait tout faire. Dans les gares plus grandes, comme Grand Falls, Bishop's Falls ou Clarenville, il y avait divers employés préposés aux différentes fonctions des opérations. La plupart du temps, les subalternes étaient affectés au quart de travail du soir et de la fin de semaine - jamais congé le samedi ou le dimanche. Il fallait prendre ce qui restait. Les cinq premières années, du moins en ce qui me concerne, on était employé de réserve. On était suppléant, et il arrivait qu'on soit licencié pour quelques mois pendant l'hiver. Au fil des ans, selon l'ancienneté, on pouvait demander un poste dans une gare particulière et obtenir un emploi permanent. J'ai eu mon premier emploi permanent à Deer Lake, en 1962. J'ai donc été de réserve pendant cinq ans et, de là, j'ai travaillé un peu partout et j'ai finalement demandé l'emploi de régulateur de trains.