En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Les employés du chemin de fer

Faire en sorte que ça marche

Larry Hickey - Accident

Larry raconte l'accident en mer

JavaScript doit être activé et la dernière version d'Adobe Flash Player doit être installé pour interagir avec cette page

Durée: 2:25 Min
La taille du fichier: 9.3 Mo
Transcription

J'étais chef steward à bord du Bar Haven en 1967. Mon futur beau-frère était du même voyage. Il avait 14 ou 15 ans. Il occupait la cabine à côté de la mienne. Vous comprenez que c'en était une de chef steward. Il était 5 heures du matin. J'ai le sommeil profond, d'habitude, mais là j'entendais comme un grattement dans mon sommeil ou quelque chose du genre. J'entendais quelque chose en même temps qu'on frappait à la porte.

C'était un gardien de nuit. Il venait du service aux passagers et il répétait sans cesse - steward, steward, steward, nous nous sommes échoués, nous avons heurté un rocher ou quelque chose d'autre. Je sautai dans mon uniforme et courus réveiller mon beau-frère dans sa cabine. Il ronflait et je l'ai réveillé. Je suis ensuite allé réveiller le capitaine Wali Launch. Pour ce qui est des passagers, nous avions des touristes qui venaient des États et du continent, j'étais content de les voir tous en rang. Ce qui était bien c'était que, sachant qu'il y avait un problème, ils étaient sortis du lit et avaient enfilé leur gilet de sauvetage pour monter dans le canot désigné.

Lorsque j'ai rencontré le second et le capitaine, j'ai demandé au patron comment ça allait. Il m'a répondu que ça allait assez bien, que nous avions juste touché le fond et que nous n'avions qu'à attendre la prochaine marée pour nous tirer de là, et c'est ce qui s'est produit. Nous avons pu quitter l'endroit et sommes allés à Lance St. Clair, quelque part du côté du Labrador. Nous avons dû nous débarrasser de notre cargaison qui avait été détruite en grande partie à cause d'une fuite de mazout de soute C.

À Lance St. Clair, nous avons déchargé beaucoup de choses, de bonnes choses qui n'étaient pas endommagées, puis nous avons continué notre route jusqu'à Corner Brook où les passagers ont débarqué, mon beau-frère y compris. On a sorti beaucoup de choses du bateau et on a rempli le bateau de toutes sortes de choses comme des barils d'huile vides. Les trappes d'accès et... On a recouvert le trou d'une toile qu'on a fixé au bord avec des coins. Ensuite, nous avons mis le cap sur St. John's. Durant notre trajet, un avion venait de temps à autre voler au-dessus de nous pour vérifier où nous en étions. Nous flottions tant bien que mal car la carène avait été fortement endommagée. Ce fut l'un des accidents dans lequel j'ai été impliqué.