En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Plan interactif

Whitbourne

Foule rassemblée sur le quai alors que le train s'apprête à quitter la gare de Whitbourne, dans les années 1890.
Whitbourne a été la première ville de l'intérieur à se développer grâce au chemin de fer. Autrefois appelée Harbour Grace Junction, c'était l'endroit où la ligne secondaire vers Harbour Grace croisait la ligne principale. Le chemin de fer Newfoundland Railway a atteint Whitbourne en 1883, pour rejoindre Harbour Grace et Carbonear. En 1893, Whitbourne est devenue une ville très importante du réseau de chemin de fer. En effet, Robert Gillespie Reid venait d'obtenir le contrat pour construire le tronçon du chemin de fer de Placentia Junction à Hall's Bay, et il a installé son bureau central à Whitbourne. Cette décision a permis à la collectivité de se développer rapidement. La ville se targuait de posséder un hôtel-restaurant-gare, construit par un nommé Davenport. Des bureaux et ateliers ferroviaires, une rotonde à six postes ainsi qu'un atelier d'usinage nécessaire à la construction et à l'entretien de la voie ferrée y ont également été construits. Dès 1897, trois voitures pullmans ont été construites à l'atelier d'usinage Reid: elles portaient le nom de trois villes de Terre-Neuve, soit Placentia, Twillingate et Trinity. Collection John Gosse.
Des gens attendent le train à l'hôtel de Davenport, la première gare ferroviaire, vers 1895.
Lorsque Reid a déplacé son bureau central à St. John's, Whitbourne a perdu beaucoup de son importance à titre de ville ferroviaire. Elle est cependant demeurée l'un des principaux arrêts de la ligne principale. Collection John Gosse.
La construction de la gare ferroviaire de Whitbourne, avant 1900.
10.12.002. Col. 137, Archives et manuscrits, Bibliothèque QEII, Université Memorial.

Retour à la carte interactive