En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Aperçu

Page 1 Page suivante

Le transport à Terre-Neuve s'est presque toujours effectué par bateau. Pendant des centaines d'années, plus de mille petits ports isolés le long des 16 000 km de côte étaient en effet reliés les uns aux autres et au monde extérieur uniquement grâce aux bateaux des marchands de poisson. Par contre, l'intérieur de Terre-Neuve, la seizième plus grande île du globe, était pratiquement inconnu. Cependant, à la fin du dix-neuvième siècle, un service plus officiel de navigation côtière voyait le jour grâce à des subventions gouvernementales.

L'histoire du rail à Terre-Neuve commence en 1875, au moment de la création d'une commission chargée d'étudier le parcours du chemin de fer proposé.

À la suite d'une étude, on a recommandé la construction d'une voie ferrée de 575 km à écartement normal, de St. John's à la baie St. George's sur la côte ouest, soit le trajet le plus court entre les deux endroits. La voie traversait le centre de l'Île, habituellement en terrain élevé. En fin de compte, malgré les efforts déployés au cours des études, on a construit une ligne de chemin de fer de deuxième classe, à voie étroite, beaucoup plus chère et moins directe que prévu. Pour des raisons politiques, de longs tronçons de la ligne ont été détournés afin de desservir les collectivités plus isolées dans les grandes baies de la côte nord. Cette modification a donné lieu à de graves problèmes de déneigement et à un trajet sinueux et indirect, de sorte qu'il était impossible d'atteindre le seuil de la rentabilité, encore moins d'assurer une exploitation profitable du chemin de fer.

La Reid Newfoundland Company a terminé les travaux d'aménagement en 1898, et le premier train de voyageurs a alors traversé l'Île, de St. John's à Port aux Basques, pour rencontrer le vapeur Bruce.

La Reid Newfoundland Company a exploité le service de chemin de fer et de navigation côtière pendant les 22 années suivantes, soit jusqu'en 1921, où elle l'a cédé au gouvernement en raison d'un manque de fonds de fonctionnement. En 1926, le chemin de fer est officiellement devenu le Newfoundland Railway.

Le SS Iceland à Harbour Grace, avant 1910.
Le SS Iceland à Harbour Grace, avant 1910. 31.02.003 Col. 137, Archives et manuscrits, Bibliothèque QEII, Université Memorial.
Une équipe de quatre cantonniers se déplaçant en draisine pour vérifier les rails.
Équipe de cantonniers inspectant les rails, 1905. Collection Fabian Kennedy.
Des employés de la gare de triage et de la rotonde devant la locomotive 112, 1916.
Humbermouth, 1916. Des employés de la gare de triage et de la rotonde posent devant la locomotive 112, construite à l'atelier de St. John's en 1911. Collection A.R. Penney.