En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Histoire du chemin de fer et des navires côtiers

Service de transport ferroviaire et côtier

Page précédente Page 7 Page suivante

Bateaux à vapeur et Services de la marine

À la fin de la construction du chemin de fer en 1898, la Reid Newfoundland Company tenta de consolider et d'élargir les services des bateaux à vapeur à Terre-Neuve et au Labrador et de continuer ainsi la tradition du service subventionné de transport du courrier et des passagers auprès des petites localités isolées. En 1923-1924, après l'adoption de la Railway Settlement Act (loi sur l'accord relatif au chemin de fer), le gouvernement prit le service en charge pour le placer sous la direction du Newfoundland Railway.

Dans le cadre de la Railway Settlement Act de 1923, le gouvernement a acheté des Reid les six derniers bateaux de la flotte Alphabet et les a placés sous la direction du Newfoundland Railway. L'année suivante, on fit l'achat des bateaux de Bowring et de Crosbie. De plus, en 1925, on a mis en service le nouveau traversier du golfe, le SS Caribou.

La flotte ne s'agrandira pas de nouveau avant 1936; sous la direction de la Commission gouvernementale, le MV Northern Ranger a remplacé le SSProspero. En 1940, on a retiré le SS Portia et le Sagona, et le SS Burgeo ainsi que le SS Baccalieu se sont joints au service côtier. Durant la Seconde Guerre mondiale, dix bateaux à vapeur plus petits en bois furent construits à Clarenville et exploités par le Newfoundland Railway. Ils constituèrent la flotte Splinter. Le SS Caribou fut coulé par une torpille allemande le 14 octobre 1942. Il y eut 137 morts. Les trois derniers bateaux côtiers à se joindre à la flotte sous le gouvernement terre-neuvien furent le traversier du golfe, le SS Cabot Strait, SS Bar Haven et le SS Springdale.

La flotte Splinter

En 1943, le ministère des Ressources naturelles confia à Clarenville Shipyards la tâche de construire dix bateaux de bois conçus par W.J. Roue selon le même devis: 135 pieds (41,1 m) de longueur et 322 tonneaux de jauge brute. Ils devaient être gérés et exploités par le Newfoundland Railway dans le but de transporter des marchandises sur la côte et du poisson séché sur le marché et de ramener toute autre cargaison disponible. Tous les bateaux furent mis en service en 1944-1945 et exploités par le Newfoundland Railway jusqu'à la confédération avec le Canada, date à laquelle le Canadien National prit en charge l'exploitation du chemin de fer et des services côtiers. À cette époque, la plupart des bateaux de Clarenville furent vendus à l'entreprise privée, sauf le SS Burineo, le SS Clarenville et le SS Codroy.

Le personnel médical et l'équipage d'un navire embarquent un malade qui doit aller à l'hôpital.
Embarquement d'un malade pour l'emmener à l'hôpital. Les membres d'équipage des navires côtiers et les cheminots étaient habitués à répondre aux besoins spéciaux des malades. Souvent, ils se donnaient beaucoup de mal pour assurer le transport du personnel médical. Harry Cuff Publications.
Vue du MV Northern Ranger à Englee, dans la baie White.
Le premier Northern Ranger à Englee, dans la baie White. Construit pour le Newfoundland Railway, le MV Northern Ranger a amorcé ses 30 années de service sur le trajet de la côte nord, en 1936. Les dessertes du nord du Labrador et de la côte sud sont demeurées essentielles même après le développement du transport terrestre à Terre-Neuve. Archives provinciales, The Rooms.
Construction de cinq des dix bateaux en bois de la flotte Splinter à Clarenville, vers 1945.
Le manque de bateaux durant la Seconde Guerre mondiale a poussé le gouvernement à établir un chantier naval à Clarenville, où furent construits dix navires de bois destinés à la navigation côtière et au commerce avec les Caraïbes. Nommés en l'honneur de localités de Terre-Neuve, ces navires étaient connus sous le nom de la flotte Splinter. Collection A.R. Penney.
Vue de l'avant du MV Trepassey sous vapeur.
Le MV Trepassey faisait partie de la flotte Splinter. Le navire fut affrété pour faire deux voyages en Antarctique. Il fut vendu en 1963 à la MV Trepassey Shipping Company, de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Archives provinciales, The Rooms.