En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Histoire du chemin de fer et des navires côtiers

Service de transport ferroviaire et côtier

Page précédente Page 9

Médecins, infirmières et soins médicaux

Dans les petits villages isolés, l'accès à des soins médicaux ou infirmiers était limité. Cela causait d'importantes difficultés quand une personne était gravement blessée ou malade. Pour se faire soigner, il fallait habituellement prendre une embarcation non pontée pour se rendre à un train ou un navire côtier, pour ensuite se rendre jusqu'à la ville la plus proche. La visite d'une infirmière ou d'un médecin dans un petit village isolé était un événement rare et grandement apprécié. Le service de navires côtiers était un élément essentiel de la prestation des soins médicaux et permettait de soulager les gens accablés par la souffrance et l'inquiétude.

La NONIA (Newfoundland Outport Nursing and Industrial Association) fut créée en 1924 par le comité des soins infirmiers pour les régions éloignées (Outport Nursing Committee) pour offrir des services d'infirmières et de sages-femmes. Au départ, les salaires étaient payés à même les recettes générales. Au moment de sa création, la NONIA encourageait les femmes des petits villages isolés à tisser ou à tricoter des objets qu'elle pouvait vendre à St. John's pour aider à couvrir les coûts des services infirmiers dans les régions éloignées.

L'installation temporaire des pêcheurs pour la pêche estivale au Labrador ajoutait encore à la difficulté de fournir des soins de santé. Le docteur Wilfred Grenfell fut un pionnier des services médicaux au Labrador qui soigna les pêcheurs et les résidents locaux. Le Dr Grenfell persuada le gouvernement de nommer un médecin sur le Kyle, le navire côtier que les pêcheurs prenaient pour se rendre au Labrador et en revenir. Le SS Kyle finit par avoir deux petites cabines équipées de lits d'hôpitaux. Dans les années 1930, des médecins reconnus comme les docteurs Nigel Rusted, Charles Hutton et David Hawkins ont travaillé à bord de ce navire.

Le docteur Norman Gosse fut l'un des mentors du Dr Rusted. Originaire de Terre-Neuve, chirurgien en chef à l'hôpital Victoria General d'Halifax et médecin de marine en 1922 pour le service de navigation côtière, le Dr Gosse conseilla au Dr Rusted de traiter comme suit certains maux:

la constipation avec de la bière brune, du sel d'Epsom et de l'huile de ricin;

les franges, une infection des poignets causée par la friction de la toile cirée, avec du sang-de-dragon, une résine rouge en bâtonnet dont on cassait une extrémité pour la faire chauffer et en faire un cataplasme;

les maux de dos avec un emplâtre de belladone (des carrés de 6 à 8 pouces de flanelle rouge enduits du médicament), ou du liniment, ou encore un bandage adhésif appliqué sur la partie visée du dos.

[Traduction] Les problèmes que rencontrait le médecin de marine étaient nombreux et variés, allant d'infections des doigts et des poignets - très fréquentes - à des complications liées à la grossesse en passant par des maux de dent, qu'on soignait en arrachant la dent... Il n'y avait pas d'antibiotiques à l'époque et, étrangement, il n'y avait pas de complications liées à des abcès dentaires. Les personnes qui se remettaient d'une maladie grave, par exemple la pneumonie, guérissaient par la grâce de Dieu. C'était le cas, un peu partout - non seulement au Labrador. En cas d'urgence, par exemple un saignement de l'estomac, le patient était transporté précipitamment à l'hôpital le plus près, souvent à une distance de 50 à 100 milles, à la vitesse de 14 ou 15 milles à l'heure! Il n'y avait pas de route ni de transport aérien à l'époque. (Dr W. H. Drover, médecin de marine à bord du SS Kyle en 1935; magazine Them Days, juin 1984, pages 44-45.)

Infirmière de la santé publique administrant des soins à un malade.
Le ministère de la Santé comptait sur des améliorations au système de transport terre-neuvien pour lancer de nombreux projets de santé publique. Photo de l'Atlantic Guardian.
Le MV Nonia pendant le « voyage de pêcheurs » au Labrador.
Vue depuis le MV Nonia lors du « voyage des pêcheurs ». Railway Coastal Museum.
Le SS Cabot Strait dans les glaces, en 1958.
Le SS Cabot Strait dans les glaces, 1958. Le SS Cabot Strait fut construit après la Seconde Guerre mondiale pour remplacer le SS Caribou. Il est entré en service en 1947. Collection de l'Association des retraités du CN.