En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Histoire du chemin de fer et des navires côtiers

Les repas et les divertissements

Page précédente Page 5

Pour passer le temps...

La vie sociale à bord tournait autour du bar ou du fumoir. Les gens jouaient aux cartes et se racontaient des histoires drôles au sujet de leurs voyages et de leurs aventures. L'atmosphère était bleue de la fumée de tabac émanant de 20 pipes. On entendait des ' Ressers-t-en un autre, mon vieux ' et des ' J'en prendrais bien un autre ' [Traduction d'un extrait de The Smokeroom on the Kyle, de Ted Russell]. De nombreux navires étaient dotés d'un piano qui fournissait un moyen de divertissement très apprécié des passagers, qui se réunissaient pour chanter des chansons folkloriques populaires.

Parfois le voyage au Labrador était rendu mémorable par l'apparition du roi Neptune lorsque le Kyle traversait le détroit de Belle Isle. Quelqu'un se costumait en roi Neptune et faisait comme s'il allait capturer et raser les passagers qui n'avaient jamais fait la traversée du détroit. Cette coutume, semblable aux jeux navals anglais tenus lors du passage de l'équateur, a fait toute une de ces peurs à plus d'un passager qui ne se doutait de rien.

Les longs voyages en bateau rapprochaient les gens. De nombreuses amitiés se sont forgées et beaucoup de couples se sont rencontrés au cours de ces longues traversées.

Détail d'une cuisinière de coquerie munie d'une barre anti-roulis.
Les cuisinières de la coquerie étaient munies d'une barre anti-roulis pour empêcher les casseroles de se promener lorsque la mer était agitée. Railway Coastal Museum.
Vue de l'intérieur d'une malle de voyage exposée au Railway Coastal Museum.
Ce type de malle de voyage était prisé des passagers fortunés. Ses nombreux compartiments permettaient de bien organiser leur garde-robe. Railway Coastal Museum.