En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Histoire du chemin de fer et des navires côtiers

Les accidents et le temps

Page précédente Page 2 Page suivante

Le SS Bruce I

Le 4 mars 1911, dans des conditions de glace épaisse, le SS Bruce a fait naufrage contre des rochers près de Louisbourg, à l'île du Cap-Breton. Il transportait 123 passagers, y compris beaucoup de femmes et d'enfants, ainsi que 40 pêcheurs terre-neuviens en route vers la Colombie-Britannique afin de faire la chasse au phoque dans le Pacifique. Deux personnes périrent. Les survivants atteignirent la côte grâce à six grands bateaux de sauvetage; ils furent accueillis par des gens de la région venus à leur rescousse en traîneaux tirés par des chevaux. Le chemin de fer de Sydney et Louisbourg dépêcha un train spécial pour emmener les naufragés en lieu sûr.

Le SS Kyle

Extrait traduit du numéro du 8 mai 1923 de l'Evening Telegram

Les réfugiés du Kyle

Las et épuisés, 27 réfugiés du bateau à vapeur, le Kyle, qui ont été emprisonnés pendant dix jours à la vue de la terre ferme, aboutirent à Flat Point [Nouvelle-Écosse] cet après-midi après avoir marché huit milles sur les bancs de glace dangereux qui les séparaient de la côte. Une volonté inflexible et un fort instinct de survie étaient tout ce qui faisait tenir debout certains d'entre eux alors qu'ils cherchaient leur chemin parmi les glaces... Il y avait quatre femmes, et à l'exception de l'une d'entre elles, elles tinrent le coup beaucoup mieux que les hommes. Le capitaine Peters, gardien du phare de Flat Point, a accueilli les réfugiés avec des boissons chaudes et, en peu de temps, ils étaient prêts à marcher jusqu'à Waterford, où ils montèrent dans un train à destination de Sydney. Mademoiselle Rolls, une des femmes, tomba entre les plaques de glaces flottantes, mais elle parvint courageusement à s'agripper pour se sortir des glaces et à continuer. C'était une bataille individuelle, du genre chacun pour soi.

L'histoire du SS Kyle est parsemée de nombreux autres événements dignes de mention. En février 1942, le navire ravitailleur Pollux et le destroyer Truxton, deux navires de la marine américaine se sont échoués dans la baie Chambers durant une tempête infernale. Le SS Kyle attendait la fin de la tempête à St. Lawrence; mais après avoir appris la nouvelle de l'accident, il partit aider en pleine tempête. En raison des vents violents et des vagues élevées, le Kyle n'a pas réussi à atteindre les matelots qui s'agrippaient à leur navire et aux roches à proximité. Comme il était impossible de faire quoi que ce soit, le SS Kyle rebroussa chemin jusqu'à St. Lawrence où l'équipage ramassa des cordages et d'autre matériel et retourna par voie de terre sur le site de l'accident pour aider à secourir les matelots laissés en rade. Plus tard ce mois-là, l'armée américaine écrivit une lettre disant: [Traduction] Cet esprit de coopération et de dévouement face au danger est conforme aux traditions supérieures des marins. Veuillez transmettre au capitaine du Kyle l'appréciation sincère des survivants des navires échoués pour son empressement et sa volonté à aider.

Photo du SS Bruce échoué. 1911.
Le SS Bruce a coulé à Port Nova, à environ 13 km à l'est de Louisbourg, en Nouvelle-Écosse. Archives provinciales, The Rooms.
Le SS Kyle échoué dans les vasières de Riverhead à Harbour Grace, qui seront son dernier port d'attache.
Le SS Kyle échoué dans les vasières de Riverhead, à Harbour Grace, en 2006. Les hauts faits de la longue carrière du Kyle comprennent sa participation à la localisation de l'épave de l'avion américain Old Glory et de son rôle dans le sauvetage du Pollux et du Truxton près de St. Lawrence. Meyer-Diekena, 2006.
Le SS Kyle sous vapeur en mer.
Le SS Kyle en mer. Railway Coastal Museum.