En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Technologie

Voies à écartement étroit

Page 1 Page suivante

La vision des débuts

La venue du câble transatlantique à Terre-Neuve, en juillet 1866, a établi un lien de communication avec la Grande-Bretagne, et avec l'installation de la télégraphie, le monde a commencé à devenir accessible pour l'île sise au milieu de l'Atlantique. Il est alors devenu matériellement possible d'obtenir des liaisons plus rapides entre les régions de Terre-Neuve ainsi qu'avec le reste du monde.

La perspective de relier l'Europe avec le Pacifique via Terre-Neuve a été adoptée avec enthousiasme par le gouvernement de Terre-Neuve des débuts des années 1870. On entrevoyait à l'époque que Terre-Neuve allait devenir une nation moderne en ouvrant l'intérieur de son territoire et en exploitant toutes les ressources que la province recelait, ce qui entraînerait une diversification de l'économie et procurerait des emplois permanents à la population grandissante.

Le chemin de fer terre-neuvien a été lancé vers la fin du 19e siècle. En 1880, le premier ministre Whiteway a conçu le projet de construire à Terre-Neuve une ligne de chemin de fer à voie étroite, de trois pieds et demi de large (106 cm), qui s'étendrait de St. John's à la baie Halls avec une ligne secondaire vers Harbour Grace.

Un choix à faire

L'année suivante, le gouvernement Whiteway a reçu deux soumissions. L'entreprise E.W. Plunkert and Associates proposait de construire un chemin de fer à écartement normal au prix coûtant plus cinq pour cent, qu'il exploiterait pour une subvention annuelle de 1 000 $ du mille. Elle a rejeté l'idée de construire un chemin de fer à voie étroite étant donné que le coût d'exploitation pour une telle voie ferrée sous le climat de Terre-Neuve serait si élevé qu'aucun entrepreneur du chemin de fer doté d'un sens pratique n'accepterait de l'entreprendre. (Evening Telegram, le 23 juillet 1880)

Cependant, le gouvernement a rejeté la proposition d'un chemin de fer à écartement normal, même si celui-ci aurait mieux convenu au climat extrême des hivers de Terre-Neuve et a opté pour la soumission de la Blackman Company de New York. La voie étroite de trois pieds et demi (42 pouces) de large pour cette ligne de chemin de fer a été préférée, parce qu'il s'agissait d'une mesure anglaise et que Terre-Neuve à l'époque était encore séparée politiquement du Canada. Le coût de la construction de la ligne de chemin de fer a été très onéreux pour la petite population de Terre-Neuve et ses ressources limitées, en dépit du fait que tous les efforts possibles avaient été faits pour assurer que la construction soit faite à moindres frais. La décision en faveur de la ligne à voie étroite, quoique plus économique à courte échéance, s'est avérée problématique pendant toute la durée de vie du chemin de fer.

Le chemin de fer de Terre-Neuve a été en exploitation à l'île de Terre-Neuve de 1898 à 1988. Avec ses quelque 1 458 km de voie, c'était le plus long chemin de fer à écartement étroit de trois pieds et demi (107 cm) de tout l'Amérique du Nord.

vidéos
Cliquer pour voir des vidéos des entrevues
Diaporama sur l'étroitesse de l'écartement
Diaporama sur l'étroitesse de l'écartement
Le SS Cyrus Field pose un câble à un endroit inconnu près de Terre-Neuve, 1930.
Pose d'un câble par le SS Cyrus Field, nov. 1930.10.013.007 Col. 137, Archives et manuscrits, Bibliothèque QEII, Université Memorial.
Train de voyageurs faisant son entrée à Port aux Basques, vers 1900.
Train de voyageurs à Port aux Basques, vers 1900. 15.02.002 Col. 137, Archives et manuscrits, Bibliothèque QEII, Université Memorial.
Dessin au train de la Baldwin 108.
La locomotive Baldwin 108 est arrivée à Terre-Neuve en 1900. Voyez la différence entre la largeur des voies à écartement étroit et celle des voies normales. Collection A.R. Penney.
Voie ferrée longeant le goulet à St. John's, vers 1900.
Voie ferrée longeant le port de St. John's, vers 1900. 03.07.012 Col. 137, Archives et manuscrits, Bibliothèque QEII, Université Memorial.
Vue d'une voie étroite près de Placentia.
Voie à écartement étroit sur la ligne de Placentia, avant 1910. Collection des retraités du CN.