En voiture! Pour explorer le chemin de fer de Terre-Neuve

Histoire du chemin de fer et des navires côtiers

Les incidences socioéconomiques

Page précédente Page 6

Éducation - wagons-écoles et bibliothèques itinérantes

La ligne principale du Newfoundland Railway s'étendait sur 547 milles (875 kilomètres) entre St. John's et Port aux Basques. Durant le milieu des années 1930, plus d'une douzaine de petites localités isolées où vivaient les cheminots et leurs familles pendant une partie ou la totalité de l'année, étaient dispersées le long de la ligne de chemin de fer. Les enfants qui vivaient dans ces localités, bien loin des écoles régulières, n'avaient pas accès à l'éducation formelle. Pour remédier à la situation, le ministère de l'Éducation et la Newfoundland Railway, en coopération avec l'Anglo Newfoundland Development Company (A.N.D.), ont conçu une approche créative, appelée écoles roulantes. L'A.N.D tenait à s'impliquer elle aussi, car elle avait également des employés qui étaient dans la même situation. Les employés de l'A.N.D. et leurs familles vivaient le long des lignes secondaires privées qui reliaient les usines de pâtes et papiers et la ligne principale de chemin de fer. L'A.N.D. a fait don d'un wagon-école; le ministère de l'Éducation fournissait les enseignants et le matériel pédagogique; enfin, le chemin de fer assumait la responsabilité de l'entretien et du transport de l'école d'une localité à l'autre.

La voiture-coach de voyageurs Shawnawdithit, nommée d'après le dernier membre connu des Indiens Beothuks de Terre-Neuve, a été convertie en école. Le wagon, qui faisait 52 pieds de long sur 9 de large (15,6 mètres sur 2,7), avait des fenêtres sur les côtés et des plateformes ouvertes à chaque bout. L'école itinérante était équipée d'un pupitre pour l'enseignant, d'un tableau noir et de tables amovibles pour accommoder les enfants de différentes tailles. Un moteur à essence, ventilé à l'extérieur, servait à fournir l'énergie pour un appareil radio et l'éclairage intérieur. Une fournaise au charbon fournissait le chauffage et un logement confortable était aménagé pour l'enseignant. De 1936 à 1942, de septembre à juin, cette école itinérante faisait le trajet aller-retour le long de la ligne principale du Newfoundland Railway, s'arrêtant à chaque localité éloignée pour quelques semaines et procurant aux enfants de ces localités l'occasion de fréquenter l'école. À un point d'arrêt ordinaire, il pouvait y avoir de six à quinze enfants de tous âges et niveaux. L'enseignant distribuait aussi les livres empruntés à la bibliothèque et prodiguait de la formation en alphabétisation aux adultes intéressés durant les soirées.

Durant les mois de juin et d'août, les enseignants voyageaient. Pour quelques-uns, juin signifiait une visite à St. John's pour assister à des cours d'été pour enseignants. Pour d'autres, juin était le mois de la fin des classes et représentait le voyage de retour chez eux pour les vacances. À la fin du mois d'août, un grand nombre d'enseignants s'en retournaient par bateau à leur école de l'année précédente ou se dirigeaient vers l'école qui leur avait été assignée dans une nouvelle collectivité. En 1927, le gouvernement, l'association des enseignants et le Memorial University College ont mis sur pied un programme de bibliothèque itinérante, au moyen duquel des collections spéciales de livres étaient expédiées par bateaux côtiers aux enseignants de plus de 150 collectivités où il n'existait pas de bibliothèque permanente.

Talon d'un billet d'excursion, 1912.
Talon d'un billet d'excursion de la Reid Newfoundland Company, du 7 août 1912. Railway Coastal Museum.
Voiture-école et un groupe d'élèves, dans l'ouest de Terre-Neuve, en 1937.
Spruce Brook, dans l'ouest de Terre-Neuve, en 1937. De 1936 à 1942, le gouvernement, le Newfoundland Railway et l'Anglo-Newfoundland Company ont fourni une voiture-école à l'intention des familles qui vivaient le long de la ligne du chemin de fer. Spruce Brook avec ses 59 habitants (selon le recensement de 1936) était l'une des plus grosses localités desservies.Collection Frank. M. Moores.
Le SS Sagona au quai de Brigus.
Le SS Sagona à Brigus, au début des années 1930. Le Sagona a été l'un des bateaux côtiers qui ont participé au programme de bibliothèque itinérante. Collection A.C. Hunter, Bibliothèques publiques de Terre-Neuve-et-Labrador.