Peinture

© Mme Margaret Knox

Introduction

La peinture russe évoque généralement la tradition des icônes ou encore l’avant-garde, tandis que la peinture canadienne est souvent perçue comme l’expression d’un régionalisme. Ces clichés quelque peu réducteurs occultent les affinités qui existent entre les deux « écoles de peinture ». Le genre du paysage met en évidence de nombreuses similitudes dans l’art des deux pays.

La démarche des peintres de paysage révèle ainsi des parallèles qui vont bien au-delà des caractéristiques géographiques et climatiques communes à la Russie et au Canada. Il est probable que l’immensité des deux pays a influé sur l’imagination et le regard de leurs peintres. De 1860 à 1940, des préoccupations semblables animent les artistes qui abordent le paysage.

Que leur sujet soit rural ou urbain, que leur caractère soit intimiste ou grandiose, ces œuvres nous indiquent comment les artistes non seulement se sont approprié le territoire, mais aussi comment ils l’ont compris et retranscrit.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons