Le kayak est l’embarcation traditionnellement utilisée par les Inuits pour se déplacer sur la mer et chasser les mammifères marins et les oiseaux aquatiques. Nous les utilisons pour nous déplacer en eau libre l’été et entre les glaces flottantes en hiver et au printemps.

Sa membrure, qui est constituée de petites pièces de bois de dérive soigneusement choisies, ou parfois de cartilages de baleines, est recouverte de peaux de phoques écharnées. Dans l’ancien temps, on rendait ces peaux imperméables en les enduisant de blanc de baleine ou d’une autre graisse animale. Un point spécial permettait d’assurer cette imperméabilité au niveau des coutures.

Embarcation entièrement fermée, le kayak permettait au chasseur adroit de naviguer face au vent et dans les vagues. Vu sa légèreté, celui-ci pouvait alternativement le porter sur la glace ferme et le remettre à l’eau pour avancer entre les glaces flottantes. Le chasseur qui se déplaçait en kayak utilisait un attirail spécial dont une vareuse imperméable confectionnée avec l’intestin du phoque.
La voix nationale des Inuits du Canada

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons