Également en peau, l’umiak est une vaste embarcation ouverte dont nos aînés conservent encore aujourd’hui le souvenir. Les plus grands pouvaient accommoder jusqu’à vingt passagers, mais tous n’étaient pas aussi grands.

Typiquement l’umiak classique était constitué de peaux de morse tendus sur une ossature en bois. Par temps calme ou lorsqu’on s’en servait pour chasser, on se déplaçait à la rame. Lorsqu’on voyageait au loin et que le vent le permettait, une voile rectangulaire était hissée à l’avant.

Les umiaks servaient généralement pour la chasse aux grand mammifères marins, surtout la baleine et le morse. On s’en servait également pour se déplacer en eau libre, soit pour chasser, soit pour rendre visite à des parents. Un umiak retourné pouvait également, au besoin, constituer un abri.
La voix nationale des Inuits du Canada

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons