Certaines landes sont des lieux totalement dépourvus de végétation où seules affleurent d'antiques formations rocheuses. Dans la plupart des régions, la mousse et le lichen protègent de l'érosion une mince couche de terre sous laquelle, sauf jusqu'à une profondeur d'une cinquantaine de centimètres, le sol est gelé en permanence, sauf l'été. Toutefois, lorsque le dégel se produit, l'eau qui ne peut filtrer dans le sol inonde superficiellement de grandes superficies de terrain créant alors de vastes « muskeg » où l'homme peut difficilement s'aventurer et où les moustiques prolifèrent.
La voix nationale des Inuits du Canada

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons