La pelote à épingles était un autre des articles touristiques les plus populaires au tournant du siècle. Recouverte d’un motif floral en relief extrêmement compliqué, la pelote à épingles devient rapidement un objet de conversation. La pelote se révèle pratique pour tenir les épingles à chapeau. Pour renforcer leur pouvoir en tant que souvenir, les artistes incorporent souvent au motif de l’objet le nom d’un lieu. Sur cette pelote à épingles, datant de la fin du XIXe siècle, figure le nom de « Montréal » en perles couleur or.
RCIP
Le Musée McCord d'histoire canadienne

© 1997, Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons