C'est un instrument mélodico-rythmique, qui comporte trois cordes mélodiques en boyeau, tendues par des rubans en cuir sur une caisse en forme de cylindre.
Le plan harmonique est en peau de chèvre qui a été utilisé auparavant sur un tbal (un grand tambour). Au-dessus du chevalet, on trouve une plaque de métal qui comporte des anneaux. Cette dernière donne au gombri une sonorité très particulière réunissant des sons graves aux vibrations métalliques. Le manche est cylindrique et traverse la caisse qui est peinte en vert, tandis que la peau est décorée de henné et de harkous.

Le gombri est utilisé dans le « stambali » un genre de musique sacrée menant à la transe pratiquée en Tunisie par la communauté noire d'origine sub-saharienne.

Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Canadian Heritage Information Network, Centre des recherches et études andalouses, Centre des musiques arabes et méditerranéennes Ennejma Ezzahra, Musée de la musique, Laboratoire de recherche des musiques du monde, Musée acadien de l'Université de Moncton, Canadian Museum of Civilization, Musée d'art et d'archéologie de l'Université d'Antananarivo, Musée ethnographique Alexandre Sènou Adande, Musée national du Mali, St. Boniface Museum, Lycée de langues étrangères Alexandre Dumas, Museum of the Romanian Peasant

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons