À la lumière des données, on peut se rendre compte que l’univers senoufo auquel Sekongo Sekon appartient constitue l’essence même sinon la source de ses créations. L’artiste s’appuie sur les mythes qui nous enseignent que les serpents, les oiseaux les poissons, les tortues, les caméléons font partie des premiers occupants de la terre, d’où leur représentation constante sur les œuvres (toiles, sculptures, peintures murales, parures, etc.). Aussi, il existe une certaine correspondance ou du moins un certain lien entre les cinq noms de famille senoufo et certains animaux qui constituent leurs totems.

La tradition rapporte qu’à l’origine, la confection de ces toiles obéissait à des règles. Elles sont toujours réalisées sur recommandation des devins. Cette toile aux motifs alternant tortues et canards est utilisée pour la confection des costumes de protection.
Musée des Civilisations de Côte d'Ivoire
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 1997, Réseau Canadien d'information sur le Patrimoine. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons