L’instrument kòniest célèbre. Il est utilisé pour produire deux genres musicaux : le kamalen kòni, une musique profane destinée aux jeunes (garçons et filles) et aux femmes, et la musique donzon kòni, consacrée à la chasse. Ces deux genres musicaux diffèrent complètement tant du point de vue des rythmes, du répertoire que des occasions de jeu.

La musique kamalen kòni, populaire, est produite par les jeunes à plusieurs occasions : mariage, simple réjouissance, etc. La musique donzon kòni se caractérise par sa spécialisation dans l’évocation des faits de chasse : techniques de chasse, pouvoirs occultes du chasseur et du gibier, armes et fétiches de la chasse, etc... Cet instrument occupe une place importante dans la musique malienne aujourd’hui, notamment celle du Wasulun son terroir d’origine.


Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Canadian Heritage Information Network, Centre des recherches et études andalouses, Centre des musiques arabes et méditerranéennes Ennejma Ezzahra, Musée de la musique, Laboratoire de recherche des musiques du monde, Musée acadien de l'Université de Moncton, Canadian Museum of Civilization, Musée d'art et d'archéologie de l'Université d'Antananarivo, Musée ethnographique Alexandre Sènou Adande, Musée national du Mali, St. Boniface Museum, Lycée de langues étrangères Alexandre Dumas, Museum of the Romanian Peasant

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons