Lorsque, en 1752, ils ont remonté le fleuve, Jakob et sa famille n’ont sans doute pas manqué de voir la cigogne qui dominait la cathédrale de Cologne, alors en construction depuis plus de 500 ans. Les ogives de cette église gothique abritent le tombeau des rois mages, ce qui fait de l’endroit un important lieu de pèlerinage.

Cologne est l’une des villes les plus anciennes et les plus importantes de l’histoire allemande. Fondée par les Romains en l’an 50 après Jésus-Christ, cent ans après que César eut repoussé jusqu’au Rhin les frontières de la Gaule, elle s’appelait alors Colonia Agrippinensis (« colonie d’Agrippine »). Cependant, le pont « permanent » qui y fut construit en 310 avait disparu depuis longtemps lorsque le bateau transportant Jakob et sa famille traversa Cologne.

S’étant soustraits au pouvoir de l’archevêché en 1288, les citoyens de Cologne assurèrent eux-mêmes le gouvernement de leur ville jusqu’à l’occupation de celle-ci par les Français, en 1794. Pendant cette période, Cologne devint une ville prospère et un membre important de la Ligue hanséatique.

L’« eau de Cologne » fut produite pour la première fois en 1709.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Alexander Von Humboldt Schule, Canadian Museum of Civilization, Carl-Friedrich Gauß Schule, Confederation High School, Deutsachherren-Gymnasium, German Historical Museum, Gymnasium Isernhagen, Horton High School/Acadia University, Integrierte Gesamtschule Bonne-Beuel, Federal Ministry for Education and Research (BMBF) and Deutsche Telekom, Ananas Productions, Schule ans netz,

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons