La fusion du procédé japonais de décoration maki-e, effectué en saupoudrant de fines poudres de métaux de différentes teintes (le plus souvent d’or ou d’argent) les surfaces apprêtées avant qu’elles ne sèchent, avec des motifs symétriques de style chinois et des techniques perfectionnées donna naissance à un style japonais authentique très sophistiqué. Cet écritoire montre parfaitement les procédés et les motifs japonais du laque
Vancouver Museum, Art Gallery of Greater Victoria, Musée des beaux-arts de Montréal,

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons