Avant l'introduction des vêtements occidentaux au Japon à la fin du XIXe siècle, les Japonaises n'avaient pas l'habitude de porter des bijoux avec leur tenue traditionnelle, le kimono. C'est pourquoi les peignes et les épingles à cheveux qui tenaient en place leurs coiffures élaborées étaient très décoratifs et souvent fabriqués de matériaux précieux, comme le laque ou l'ivoire et décorés de motifs en or.
Vancouver Museum, Art Gallery of Greater Victoria, Musée des beaux-arts de Montréal,

© 1999, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons