Andreï Ossipovitch Nikouline, L'Altaï bleu (Les glaciers de l'Altaï)

L’Altaï bleu est un des meilleurs tableaux de Nikouline et un de ceux qui ont déterminé son œuvre. Le peintre utilise ici la spatule avec légèreté et virtuosité, en créant sur la toile une subtile féerie de teintes pourpre, violet vif, émeraude et azur. La transparence et la finesse de la peinture savent rendre à la fois la matérialité du monde réifié du premier plan (les blocs de pierre et de glace, l’eau transparente et ruisselante, la verdure d’un émeraude vif) et le caractère léger et aérien de l’arrière-plan. Le bleu règne ici en maître : le ciel déploie sa couleur à travers le blanc éclatant des nuages, les paliers rocheux, à peine couverts d’une fraîche verdure, se dissolvent dans le bleu lointain, et la rivière bleu foncé traverse la vallée des montagnes en un torrent intrépide. L’Altaï bleu est un paysage profondément poétique, impressionniste par son exécution et théâtral par son esprit.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Musée national des beaux-arts de l'Altaï

© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons