Victor Elpidiforovitch Borissov-Moussatov

Né à Saratov, en 1870. Mort à Tarusa, en 1905. Borissov-Moussatov fit des études à l’École de peinture, de sculpture et d’architecture de Moscou (en 1890–1891 et de 1893 à 1895), à l’Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg (de 1891 à 1893), puis à Paris sous la conduite de Cormon. Il instaura, avec M.A. Vroubel, le symbolisme russe dans le domaine de la peinture. Son travail créateur s’apparente à celui du groupe des Nabis en France. Les œuvres de Borissov-Moussatov, qui revêtent souvent la forme de panneaux si caractéristiques de l’Art nouveau, semblent faire partie du même type de peinture que la leur et découler de la même idée. Bien que l’on puisse reconnaître la scène et les personnages, l’image représentée est loin de la réalité : c’est un songe, une rêverie sur le passé, sur une harmonie disparue. Ses tableaux peints sur de la toile rêche, souvent non enduite, se caractérisent surtout par la forme vague des silhouettes et par leurs couleurs diffuses. Sa palette est fondée sur les combinaisons musicales harmonieuses des bleus et des verts. Après une mort prématurée tragique, il a laissé son empreinte sur l’art russe et son œuvre créatrice a influencé les artistes de la Société de la rose bleue.

Œuvres
Les Toits - années 1890, huile sur toile. Musée des beaux-arts de Samara
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons