Né à Ielabouga, en 1832. Mort à Saint-Pétersbourg, en 1898. Chichkine passa son enfance parmi les forêts centenaires et les cours d’eau majestueux des régions de l’Oural et de la Volga. Il conserva un amour pour ces lieux pendant toute sa vie. Il fit des études à l’École de peinture, de sculpture et d’architecture de Moscou (de 1852 à 1856), puis à l’Académie des beaux-arts (de 1856 à 1860). Ayant obtenu la Grande médaille d’or de l’Académie, cet artiste reçut le droit de voyager à l’étranger et, de 1864 à 1865, il poursuivit sa formation à l’Académie des beaux-arts de Düsseldorf. Son travail créateur une fois parvenu à la maturité évoque, d’ailleurs, celui des paysagistes de l’école de Düsseldorf. Le regard posé par Chichkine sur la nature est celui d’un chercheur, d’un scientifique de l’époque du positivisme. S’efforçant de faire une re-création authentique de la nature, il faisait des recherches approfondies sur les sujets qu’il représentait, et il travaillait longtemps sur le vif. Ses études de la nature se traduisaient par des croquis et de petites esquisses dont le maître se servait pour faire son œuvre sur des toiles monumentales. Il fut à l’origine de la peinture paysagiste épique russe et introduisit le genre du paysage forestier dans l’art russe. En 1870, Chichkine devint membre fondateur de l’Association des expositions d’art itinérantes et, en 1873, professeur de l’Académie des beaux-arts. Il contribua à la formation artistique de F.A. Vassiliev, et G.I. Gurkine fut un de ses élèves. Ses eaux-fortes, auxquelles il s’est consacré pendant toute sa vie, sont devenues une part importante de l’héritage artistique qu’il a laissé. En 1871, il avait d’ailleurs fondé la Société des aquafortistes russes.

Œuvres
La Forêt de pins. Haute futaie dans la région de Viatka. - 1872, huile sur toile. Galerie nationale Tretiakov (Moscou)
Le Taillis (Midi) - 1872, huile sur toile. Musée régional des beaux-arts Soukatchev d’Irkoutsk
Les Seigles - 1878, huile sur toile. Galerie nationale Tretiakov (Moscou)
Lointains boisés - 1884, huile sur toile. Galerie nationale Tretiakov (Moscou)
Matin brumeux - 1885, huile sur toile. Musée national des beaux-arts de Nijni-Novgorod
La Clairière dans la forêt - 1889, huile sur toile. Musée des beaux-arts de Samara

Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons