Né à Moscou, en 1866. Mort à Neuilly-sur-Seine, en 1944. Kandinsky était le fils d’un marchand sibérien en vue. Très jeune, il parla couramment le russe et l’allemand, puis il étudia le droit à l’Université de Moscou. Après avoir terminé ses cours, il refusa de façon inattendue un poste à l’Université de Derpt [Dorpat/Tartu], et partit pour l’Allemagne afin d’y étudier la peinture. Deux impressions artistiques le poussèrent à prendre cette décision : la première lors d’une visite dans une hutte de paysan dans la province de Volgograd, où il eut le sentiment d’être « entré » dans un tableau, et la seconde en voyant une Meule de foin de Monet, où il se rendit compte qu’elle était non figurative. En 1896, Kandinsky partit faire des études à Munich à l’école d’Aschbe (de 1897 à 1898), puis à l’Académie des beaux-arts (1900). Pendant la période munichoise de son œuvre créatrice, qui dura jusqu’en 1914, Kandinsky produisit de petites esquisses impressionnistes sur le vif qui étaient très expressives et décoratives dans leurs coloris, ainsi que des œuvres inspirées par les contes de fées et les sujets chevaleresques caractéristiques de l’Art nouveau. Dans les années 1910, il voyagea beaucoup et se rendit à Moscou. Tandis qu’il travaillait à Murnau près de Munich, de 1908 à 1910, Kandinsky découvrit une nouvelle conception de l’espace et de la couleur. Il créa, de plus, un nouveau genre en structurant sa peinture en « impressions », « improvisations » et « compositions ». En 1911, Kandinsky réalisa sa première composition abstraite, publia un livre intitulé Du spirituel dans l’art et il fonda l’association du Cavalier bleu [Blaue Reiter] avec F. Marc. Quand la Première Guerre mondiale éclata, il revint après la révolution à Moscou où il occupa divers postes dont celui de professeur. En 1921, il retourna en Allemagne pour travailler au Bauhaus. Après la fermeture de cet établissement par les nazis, il s’installa à Paris.

Œuvres
L’Église à Murnau - vers 1908, huile sur carton. Musée régional des beaux-arts Vroubel d’Omsk
Improvisation No 4 - 1909. huile sur toile. Musée national des beaux-arts de Nijni-Novgorod
Journée d’hiver. Le boulevard Smolenski. - vers 1916, huile sur toile. Galerie nationale Tretiakov (Moscou)
Moscou. La place Rouge. - 1916, huile sur toile. Galerie nationale Tretiakov (Moscou)
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons