Né à Moscou, en 1830. Mort à Moscou, en 1897. Savrassov occupe la première place parmi les paysagistes russes de la seconde moitié du 19e siècle. De 1844 à 1854, il fit des études à l’École de peinture, de sculpture et d’architecture de Moscou, puis il voyagea en Europe et dans les provinces nordiques de la Russie. Il travaillait souvent sur la Volga. Ses premiers paysages étaient romantiques, mais plus tard, à la suite d’observations personnelles, l’artiste en vint à représenter la nature russe sans l’idéaliser. C’est ainsi qu’il accorda une place croissante aux paysages d’hiver dans son œuvre. Il compte parmi les fondateurs de l’Association des expositions d’art itinérantes. À la première exposition de cette association, en 1871, Savrassov exposa son paysage Les Freux sont arrivés, qui fit une grosse impression sur ses contemporains et inaugura le lyrisme dans la peinture de paysage russe de la seconde moitié du 19e siècle. De 1857 à 1882, Savrassov dirigea et enseigna la classe de peinture de paysage à l’École de Moscou. Il eut alors pour élèves Polénov, Lévitan et Korovine. Ces artistes suivirent avec ferveur leur professeur qui les exhortait à « aller dans la nature », c’est-à-dire à peindre sur le vif de même qu’à trouver le beau et le poétique dans le plus modeste des motifs.

Œuvres
Paysage campagnard - 1867, huile sur toile. Galerie nationale Tretiakov (Moscou)
Paysage d’hiver - non daté, huile sur toile. Musée des beaux-arts de Samara
Monastère Petcherski, près de Nijni-Novgorod - 1871, huile sur toile. Musée national des beaux-arts de Nijni-Novgorod
Les Freux sont arrivés - 1871, huile sur toile.  Galerie nationale Tretiakov (Moscou)
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons