Né à Sainte-Rose (Québec), en 1888. Mort à Macamic (Québec), en 1970. Marc-Aurèle Fortin, ARC, étudie les rudiments de la peinture avec Ludger Larose et Edmond Dyonnet, entre 1904 et 1908, année où il part travailler à Edmonton, en Alberta, comme employé de banque (1908–1910). Avant de revenir à Montréal en 1912, il fréquente les ateliers de l’Art Institute of Chicago et fait des voyages à New York et à Boston. Fortin expose à Chicago en 1929 et l’année suivante à Pretoria (Afrique du Sud). En 1935, il se rend dans le sud de la France et dans le nord de l’Italie. À partir de ce moment, il expose régulièrement. Bien connu comme peintre de paysages, Fortin représente diverses régions du Québec avec beaucoup d’originalité en se servant de nouvelles techniques. Atteint d’une grave maladie à la fin des années 1950, il cesse de peindre.

Œuvres
L’Orme à Pont-Viau - entre 1925 et 1930. huile sur toile. Musée national des beaux-arts du Québec
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons