Marion Bond, qui est native de la Nouvelle-Écosse, approfondit la formation initiale qu’elle reçut à la Victoria School of Art and Design dans le domaine des beaux-arts, en faisant un troisième cycle d’études aux États-Unis. Elle travailla surtout comme paysagiste, employant la technique particulière de travail au pinceau sec qu’utilisait son professeur Stanley Royle et Marjorie Tozer, avec laquelle elle faisait des esquisses. Elle considérait la construction et la forme comme plus importantes que la reproduction du détail, ce qu’illustre bien Silos à grain, Halifax. En effet, les silos à grain sont vus de derrière et se dressent au-dessus des jardins et de l’arrière des maisons, telles des boîtes dont les cheminées captent la lumière et rythment de leurs formes toute la composition.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Art Gallery of Nova Scotia
vers 1930
© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons