A. J. Casson, Coldwell, lac Supérieur

Suivant l’exemple de ses camarades membres du Groupe des Sept, Alfred Casson a peint le paysage frappant de la rive nord du lac Supérieur. Tout comme Alexandre Young Jackson dans Automne, lac Supérieur, son esquisse de 1922, Casson s’est concentré sur l’intérieur des terres vu de la rive. Les deux artistes ont décidé de représenter le paysage escarpé dans un style affirmé qui convenait au sujet, en employant, tous les deux, une palette analogue aux nuances terreuses. Caractéristiques de la région, les troncs dressés d’arbres morts ou les chicots qui bordent la rive figurent aussi dans la représentation du lac Supérieur peinte par Lawren Harris.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons