Kathleen Moir Morris, Après la grand-messe, Berthier-en-Haut

À l’instar de certains artistes anglo-protestants, Kathleen Moir Morris s’est intéressée aux pratiques religieuses des Canadiens français catholiques. Ici, elle a représenté ces derniers à la sortie de la grand-messe, un dimanche matin d’hiver, à la fin des années 1920, dans une paroisse rurale près de Montréal. Devant une imposante église de pierre qui ferme la composition, les paroissiens défilent jusqu’à leurs carrioles (voitures à chevaux), les braves bêtes ayant attendu la fin de la cérémonie dehors, sous leur couverture.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
vers 1927
© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons