Marjorie Hughson Tozer, Balayé par le vent

Marjorie Hughson Tozer, qui est née en Nouvelle-Écosse, prend des cours particuliers de beaux-arts sous la conduite d’Edith Smith, poursuit ses études au Nova Scotia College of Art and Design où elle a Elizabeth Nutt pour professeur, ainsi qu’à l’Ontario College of Art. En 1927, elle donne des cours d’été à la Memorial University (Terre-Neuve), et Balayé par le vent découle, pense-t-on, de ce qu’elle éprouva en ce lieu. Les effets spectaculaires de lumière, les nuages sombres menaçants et la mer démontée donnent l’impression qu’une tempête est imminente. L’élément humain, présent dans les maisons de pêcheurs perchées sur la côte rocheuse, semble réduit par l’échelle du paysage.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
vers 1927
© 2003, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons