15 minutes d’insubordination (description)

Caroline Boileau s’intéresse à la figure du corps et réfléchit sur la notion de santé publique relativement aux croyances populaires et à de petites anecdotes qu’elle collecte. Le projet 15 minutes d’insubordination consiste en une série d’interventions réalisées durant les périodes de pause de l’artiste, qui est technicienne au département de pharmacie de l’Hôpital général de Montréal. Le projet s’est échelonné sur une période d’un an, mais ses prémisses remontent à 1998.

En prenant ainsi son environnement de travail comme matière première, l’artiste regarde autour d’elle pour voir les choses différemment, photographier des gestes, recycler des déchets, recueillir des souvenirs, coordonner des actions et faire de ses collègues de nouveaux complices. Les « 15 minutes d’insubordination » s’accumulent pour former des semaines et l’artiste y découvre une communauté au rythme bien particulier. Caroline Boileau s’infiltre dans le système très régulé et organisé d’une pharmacie d’hôpital, faisant de son processus d’expérimentation l’objet même de sa création.

Chacune des interventions s’intitulent individuellement Interventions discrètes, Des macarons et des histoires, Ouvrez-moi – Help Yourself et Le calendrier.
Galerie de L'UQAM

© Galerie de l'UQAM 2007. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons