Un mariage béni par le Soleil – page 1

Il y a bien longtemps déjà, alors que le monde n’était pas tout à fait achevé, le Grand dieu Maya continua son ouvre. Debout, devant le lieu sacré où il a conçu jadis les différentes espèces d’oiseaux, il remarqua des morceaux éparpillés çà et là : quelques restes de plumes grisâtres, un long bec mince, des os et des muscles minuscules. Avec l’idée de récupérer ces restes laissés là depuis sa première création, inspiré, il les rassembla pour former un petite charpente d’oiseau auquel il ajouta un long bec. Puis il donna à sa nouvelle créature le cadeau de la vie.
Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke

© Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke 2007. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons