À quelles difficultés vous et d'autres chercheurs vous heurtez-vous?

Une des difficultés avec les traitements à base de plantes, c'est qu'ils n'ont pas fait l'objet d'études scientifiques rigoureuses et validées, si bien que les preuves de leur efficacité reposent sur des rapports anecdotiques ou sur les affirmations de chercheurs qui nous disent qu'ils sont efficaces.

L'absence de normalisation est une des plus grandes difficultés avec ces composés. Il nous a fallu de nombreux mois pour trouver des composés normalisés et stables et dont nous sommes certains qu'ils seront normalisés et équivalents d'une récolte à l'autre.

Nous avons également effectué des études de stabilité, parce que nombre de ces composés ne demeurent pas stables sous la forme sous laquelle nous les achetons. Nous avons été choqués de voir qu'un grand nombre des composés que nous achetons ne contiennent pas la dose d'ingrédient actif ou n'ont pas la stabilité mentionnées sur l'étiquette. Nous avons donc rappelé les fournisseurs et nous sommes repartis à zéro. Maintenant, nous produisons nous-mêmes les composés de chou palmiste nain et de Pygeum africanum dont nous avons besoin pour notre étude.
Coalition of Canadian Healthcare Museums and Archives

© 2005, Coalition of Canadian Healthcare Museums and Archives

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons