Cette statue de plâtre peinte en couleurs vives et provenant de la Bolivie représente une divinité andine connue sous le nom d’Ekkeko, le dieu de l’abondance, de l’argent et de la bonne fortune. On continue de fabriquer et de vendre des statues semblables au Pérou. Comme le veut la coutume, Ekkeko est habillé de vêtements modernes avec un véritable bonnet en laine; il étend les bras, ouvre la bouche et arbore une moustache peinte. La légende veut qu’une personne qui pose sur Ekkeko, avant le 24 janvier, un objet miniature représentant ce qu’elle souhaite obtenir verra son souhait exaucé au cours de l’année qui suit. Comme on ne reprend jamais les objets miniatures placés sur la figurine, Ekkeko porte, au fil des ans, tous les espoirs et les rêves d’une personne. Comme vous le constatez, la bouche d’Ekkeko est ouverte pour qu’il puisse accepter l’offrande d’une cigarette allumée. On place la cigarette dans sa bouche après avoir posé sur lui les objets miniatures. La longueur de la cendre qui se forme quand Ekkeko fume l’offrande indique l’étendue de la bonne fortune qu’il accordera au cours de l’année à celui ou à celle qui fait appel à lui.

Musée royal de l'Ontario
Don de Helen Downie
vers 1968
© 2007, Musée royal de l'Ontario. Tous droits réservés.


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons