Des gens habitent et font du commerce dans la région qu'on appelle maintenant Kingston depuis des milliers d'années.

La période paléoaméricaine (vers 7000 avant l'ère chrétienne)

Les premiers habitants de l'Ontario formaient de petits groupes familiaux et se nourrissaient de grands mammifères (orignaux, cerfs, caribous, wapitis). Ces nomades utilisaient des pierres, des fourrures, de l'anthlérite, des os, du bois et des fibres végétales pour produire des outils et d'autres biens nécessaires à leur survie.

Début de l'Antiquité (vers 5000 avant l'ère chrétienne)

Les populations de cette période produisaient une plus grande variété d'articles que leurs prédécesseurs. Les pirogues et les outils de pierre broyée (et non écaillée) étaient particulièrement importants. Les pirogues permettaient à ces gens de parcourir de grandes distances, ce qui a facilité l'échange d'idées et de biens.

Milieu de l'Antiquité (vers 3000 avant l'ère chrétienne)

Les Amérindiens qui habitaient l'est de l'Ontario durant cette période participaient à un réseau de troc qui couvrait la région des Grands Lacs. Par exemple, on échangeait du cuivre obtenu des rives du lac Supérieur pour en faire des alênes, des aiguilles, des couteaux, de hameçons, des pointes de lance et des bracelets.

Fin de l'Antiquité (vers 700 avant l'ère chrétienne)

Les changements qui ont caractérisé cette période incluent des populations plus denses, des distinctions de statut social, et de nouvelles techniques de chasse. L'inclusion d'articles lors de l'enterrement de certains individus et des trousses d’outils pointus variés constituent des preuves de ces changements.

Début de la période Woodland (vers 300 avant l'ère chrétienne)

Les populations de l'est de l'Ontario commencent à utiliser la poterie. Les premiers vases étaient rudimentaires et avaient des parois épaisses ainsi qu'une surface extérieure marquée par de la corde. La pratique consistant à enterrer les morts avec divers articles se poursuit et elle est influencée par la culture Adena de la vallée de la rivière Ohio, et par la tradition du Middlesex, qui était concentrée dans l'était de New York.

Milieu de la période Woodland (vers 900 de l'ère chrétienne)

Des styles distincts de poterie se développent et des réseaux d'échanges commencent à se désintégrer. Les ouvrages de céramique sont de plus grande qualité et présentent de nombreuses formes, leur décoration est aussi plus variée. La désintégration des réseaux d'échanges vers la fin de cette période a coïncidé avec le déclin d'influences culturelles importantes centrées en Ohio et en Illinois. C'est vers la fin de cette période que l'agriculture se développe dans l'est de l'Ontario.

Fin de la période Woodland (vers 1600 de l'ère chrétienne)

La domestication de plantes (maïs, fèves et courges) diversifie la nourriture traditionnelle (cerf, poisson et plantes sauvages). L'agriculture permet aux populations de s'installer dans des villages permanents. La construction de palissades autour de certains de ces villages crée des conflits entre les groupes.
Tiré de la site web de la Cataraqui Archaeological Research Foundation (http://www.carf.info/).
Cataraqui Archaeological Research Foundation
Hannah Roth, Jocelyn Gagnon, Kingston Language Services

© 2007, Cataraqui Archaeological Research Foundation. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons