Nom de l’espèce : virus de la rubéole faisant partie de la famille des Togaviridae

Nom de la maladie : rubéole

Historique de la maladie

Passé : la rubéole a été décrite pour la première fois dans les années 1800 en Allemagne. Une épidémie de rubéole a été enregistrée aux États-Unis en 1964-1965. Lors de cette épidémie, 30 000 fœtus moururent et plus de 20 000 enfants naquirent avec des problèmes cardiaques, des retards mentaux ou un défaut de la vision ou de l’ouïe. Les campagnes de vaccination massive commencèrent en 1968.

Présent : en 1998 au Canada, 168 cas de rubéole ont été enregistrés.

Mode d’action du microbe : le microbe se multiplie dans le système respiratoire. Il peut ensuite se rendre dans la peau en passant par le sang ou les ganglions lymphatiques.

Symptômes de la maladie : de petites taches rouges, de la fièvre et éventuellement des malaises aux jointures (doigts, poignets et genoux).

Période d’incubation : entre douze et vingt-trois jours

Période de transmissibilité : la période de transmissibilité est d’une semaine avant et jusqu’à quatre jours après l’apparition des éruptions cutanées.

Réservoir : les humains

Propagation : cette maladie est contagieuse. Le virus se propage dans les gouttelettes de salive émises par les personnes infectées.

Traitement de la maladie : aucun traitement n’existe, car la rubéole est une infection légère.

Distribution de l’espèce : partout à travers le monde

Prévention : vaccin

Vaccin : le vaccin de la rubéole consiste en un virus atténué. Ce vaccin est combiné aux vaccins de la rougeole et des oreillons dans un vaccin appelé RRO. Les injections de cette immunisation sont effectuées chez le jeune enfant, à douze et dix-huit mois. Une protection de 99 % contre la rubéole est constatée chez les individus ayant reçu les deux doses recommandées de vaccin.

Autre : quand la rubéole apparaît dans les stades précoces de la grossesse, de graves problèmes congénitaux peuvent être observés chez l’enfant, le fœtus pouvant même mourir. Toutes les femmes qui désirent avoir des enfants devraient vérifier leur immunisation contre la rubéole. Aux États-Unis, moins de dix cas de rubéole congénitale sont enregistrés par année.


Photo : Robert Alain

© Robert Alain, SME, INRS-Institut Armand-Frappier

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons