Nom de l’espèce : le protozoaire Toxoplasma gondii

Nom de la maladie : toxoplasmose

Historique de la maladie

Passé : cette maladie attira l’attention du public lorsqu'on constata que certaines malformations congénitales graves, voire la mort du fœtus pouvaient y être associées. Présent : actuellement, la toxoplasmose est souvent associée au décès des personnes atteintes du SIDA.

Mode d’action du micro-organisme : le microbe entre dans l’organisme par les voies fécale et orale. Il attaque alors éventuellement plusieurs organes comme les poumons, le cœur, le foie et la rétine. Le système immunitaire vient habituellement à bout de cette infection. Cependant, certains organes gardent des kystes de la bactérie. Ces kystes sont une forme résistante de la bactérie. Lorsque le système immunitaire d’un individu porteur de ces kystes s'affaiblit, la bactérie peut recommencer à se multiplier et à causer des dommages.

Symptômes de la maladie : exception faite des malformations congénitales ou de la mort du fœtus, la plupart des personnes atteintes n’ont généralement pas de symptômes (elles sont asymptomatiques). Les symptômes qui peuvent être éventuellement perçus sont un gonflement des ganglions ou les symptômes associés à la mononucléose.

Période d’incubation : dix à vingt jours lors de la consommation de viande non cuite et cinq à vingt jours dans le cas de contamination par un chat infecté.

Période de transmissibilité : cette maladie ne se transmet pas de personne à personne, excepté de la mère à l’enfant. Cependant, le microbe excrété par un chat atteint de cette maladie est infectieux d'un à cinq jours suivant l’excrétion. Le microbe peut par ailleurs vivre dans l’eau pendant plus d'un an.

Réservoir : chats, chiens, bovins, moutons et humains

Propagation : la transmission se fait généralement par les voies fécale ou orale. Cependant, la transmission peut aussi s’effectuer par l’ingestion de viande crue, par transfusion sanguine, par transplantation d’organe ou de la mère à l’enfant.

Traitement de la maladie : il existe des médicaments pour traiter la toxoplasmose comme la pyriméthamine et le sulfadiazine.

Distribution de l’espèce : partout à travers le monde

Prévention : éviter la consommation de viande crue, se laver les mains après avoir fait du jardinage, nettoyer les litières des chats régulièrement et se laver les mains ensuite, garder les chats domestiques à l’intérieur et les nourrir d’aliments commerciaux.

Vaccin : vaccin non disponible

Autres : la toxoplasmose est aussi connue sous d’autres noms : la maladie de la litière et la maladie du bac à sable.


Musée Armand-Frappier

© Musée Armand-Frappier, 2008. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons