Nom de l’espèce : la levure Candida albicans

Nom de la maladie : muguet

Historique de la maladie

Passé : des écrits datant des années 1800 décrivent des lésions buccales qui ressemblent à celles du muguet. En 1839, Bernard Langenbeck a décrit le micro-organisme responsable du muguet, la levure aujourd’hui appelée Candida albicans. On remarqua une augmentation générale des candidoses (infections causées par C. albicans) lors de l’apparition des antibiotiques. Pour expliquer ce phénomène, on pense que les antibiotiques tuent les bactéries gênant habituellement les populations de C. albicans. Ainsi délivrée de ces bactéries, la levure se multiplierait sans limites.

Mode d’action du micro-organisme : la levure C. albicans vit naturellement dans l’appareil respiratoire et la bouche de la plupart des êtres humains ainsi que dans le vagin de la plupart des femmes. Chez les individus en bonne santé, la levure C. albicans ne cause aucun problème puisque sa quantité est contrôlée par les autres microbes vivant alentour. Cependant, si un déséquilibre se produit, C. albicans peut se multiplier et produire une candidose comme le muguet.

Symptômes de la maladie : petites plaques blanches couvrant généralement la langue et la bouche.

Période d’incubation : deux à cinq jours

Période de transmissibilité : aussi longtemps que les lésions sont présentes

Réservoir : les humains

Propagation : par contact avec des sécrétions ou excrétions provenant de la bouche, de la peau ou du vagin infectés. La transmission peut aussi s’effectuer de la mère vers l’enfant lors de l’accouchement.

Traitement de la maladie : il existe des médicaments nommés nystatin ou azole qui se prennent oralement.

Distribution de l’espèce : partout à travers le monde

Prévention : désinfection des lits dans les pouponnières afin de ne pas propager le muguet d’un bébé à l’autre.

Vaccin : non disponible

Autres : le muguet est assez fréquent chez les nouveau-nés puisqu’ils ne possèdent pas encore de flore microbienne équilibrée. Il existe plusieurs autres types de candidoses qui peuvent s’attaquer à presque tous les organes du corps. Candida albicans, par exemple, peut causer la vaginite chez la femme.


Musée Armand-Frappier

© Musée Armand-Frappier, 2008. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons