Le Fokker Universal du Musée est une réplique exacte de l’un des six monoplans monomoteurs à cockpit ouvert employés en 1927-1928 dans le cadre de l’expédition du détroit d’Hudson. Cette maquette, donnée au Musée de l’aviation du Canada en 1970, n’a pas été construite à partir d’un kit préfabriqué ni selon des instructions, mais au cours de l’expédition par le sergent Andrew Caggie, à l’aide de morceaux de bois, de métal, de fil, de tissu et de verre trouvés au camp à Wakeham Bay. D’une largeur de 183 cm, elle illustre la connaissance que le sergent avait de l’appareil et, peut être, les heures d’ennui des mois d’hiver, lorsqu’il était impossible de travailler en raison du mauvais temps. L’expédition du détroit d’Hudson organisée en 1927-1928 avait pour but de déterminer s’il était possible d’utiliser le détroit d’Hudson pour le transport entre les Prairies canadiennes et les pays d’Europe acheteurs de blé. En appareillant du nouveau port de Churchill, au Manitoba, les céréaliers éviteraient le fleuve Saint Laurent et les Grands Lacs. Les membres de l’expédition recueillirent des données sur les conditions météorologiques et sur l’état des glaces, mesurant chaque jour l’épaisseur de la glace à chaque base afin de tracer l’itinéraire le plus propice à différentes périodes de l’année. Au cours de 227 patrouilles aériennes, soit 370 heures de vol, les équipages prirent 2285 photos qui servirent à corriger les cartes de la région; ces cartes contribuèrent au succès des opérations aériennes ultérieures dans le Nord. Ce n’est qu’après la Deuxième Guerre mondiale que le port de Churchill devint un lieu d’expédition de produits miniers et non pas agricoles.
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada

© 2010, Musée de l’aviation et de l’espace du Canada. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons