Poussant plus loin ses recherches, Kirchhoff déduit qu’il existe trois types de spectres : le spectre continu, le spectre d’émission, et le spectre d’absorption.

Grâce à ces découvertes, Kirchhoff ouvre toutes grandes les portes de la spectroscopie à l’astronomie. Pour leur plus grand bonheur, les astronomes sont désormais capables de connaître la composition chimique des étoiles et des nébuleuses et même, en mesurant l’intensité des différentes raies spectrales et en employant quelques notions de physique, d’en déterminer la température, la distance, la vitesse et l’âge. Ainsi, la lumière nous permet donc en quelque sorte de « toucher aux étoiles », chose que plusieurs pensaient impossible compte tenu des distances qui nous en séparent.

Un problème demeure cependant sans réponse pour Kirchhoff : il n’arrive pas à expliquer comment la matière peut émettre ou absorber de la lumière. D’autres chercheurs parviendront à résoudre l’énigme une cinquantaine d’années plus tard.
ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic

© 2006 Une idée originale et une réalisation de L'ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons