Tannis Ling nous dit ce qui l'a poussée à installer une enseigne à l'extérieur de son restaurant.

Museum of Vancouver

© 2012, Museum of Vancouver. Tous droits réservés.


Transcription

NARRATEUR
Tannis Ling nous dit ce qui l’a poussée à installer une enseigne à l’extérieur de son
restaurant.

TANNIS LING
J’avais toujours rêvé d’accrocher une enseigne lumineuse, parce que ça me rappelle le vieux Chinatown.

Je savais que la ville essayait de revitaliser ce quartier en proposant des subventions et en encourageant de plus en plus les gens à accrocher des enseignes comme celle-ci.

J’ai toujours aimé le visuel des enseignes lumineuses et la façon dont ça nous rattache au passé, et à quel point elles animent la rue.

NARRATEUR
L’inspiration à la fois pour l’enseigne du Bao Bei et pour le design très particulier du lieu émane d’un livre, nous confie Tannis

TANNIS LING
J’ai trouvé ce livre, qui s’intitule Hong Kong Apothecary. C’est juste un livre d’images, une collection d’étiquettes et de bouteilles, il y a beaucoup de motifs chargés et certaines formes qui se répètent souvent. Du coup, je voulais utiliser ce genre de style apothicaire et asiatique délicat.

NARRATEUR
Alors que le style du Bao Bei évoque la nostalgie du design ancien des commerces
chinois, le menu et la vision de Tannis sur son propre commerce sont résolument
tournés vers le présent et l’avenir. La façon dont Tannis envisage Bao Bei est aux
antipodes des restaurants chinois classiques.

TANNIS LING
J’ai pris soin de créer un environnement attrayant et confortable pour que les gens qui viennent ici dînent dans un cadre intime plutôt que de se retrouver dans un immense restaurant avec des tables immenses et des lumières très vives, sans musique ni programmation au bar.

A l’époque, dans les années 60, Chinatown était un lieu plein d’excitation et je voulais vraiment essayer de recréer ce genre d’atmosphère ici.


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons