Bill Pechet nous parle des motivations derrière la conception de l'installation lumière du Great White Way.

Museum of Vancouver

© 2012, Museum of Vancouver. Tous droits réservés.


Transcription

NARRATEUR
Bill Pechet nous parle des motivations derrière la conception de l’installation lumière du Great White Way.

BILL PECHET
Et bien, je crois que la chose la plus importante à propos de de la rue Granville c’est qu’elle constituait l’épicentre - et c’est encore le cas aujourd’hui en fait - de la vie, en quelque sorte, culturelle et nocturne de la ville.

Et donc, quand on a commencé le projet, euh, on a regardé beaucoup de photos
historiques. Euh, certaines étaient en noir et blanc, et celles d’Herzog étaient en
couleur, bien sûr. Euh, nous avons compris qu’une des choses que nous pouvions
faire, dans le cadre du réaménagement de la rue, était d’évoquer euh, cette énergie qui provenait de l’éclairage.

En mélangeant les couleurs, on obtient du blanc. Et c’est une des raisons pour
lesquelles nous avons choisi le blanc. Mais en même temps, on a obtenu une couleur blanche avec un quotien de Calvin élevé qui pouvait fixer la couleur en donnant une touche nostalgique au blanc, pas du tout le genre de blanc froid qu’on trouve dans les éclairages contemporains.

NARRATEUR
Pour Bill, il était important que le Great White Way s’intègre avec la lumière et
l’architecture existantes au niveau de la rue Granville.

BILL PECHET
En un sens, on essayait de faire une installation aussi banale que possible pour que, quoi qu’on installe, ça ne vienne pas rivaliser avec la signalisation existante. Du coup, la forme du tube est très simple. Et, en un sens, ça ne se rattache pas à une période de design en particulier. Euh, de loin, ça pourrait ressembler à un tube fluorescent. Ou bien, de près, cela peut cohabiter avec une enseigne plus colorée.


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons