Jim Wong-Chu, historien de Chinatown et client de longue date de Foo's revient sur les raisons qui font de ce restaurant un endroit tellement à part. Liz Lee nous confie pourquoi, selon elle, on se sent comme à la maison chez Foo's.

Museum of Vancouver

© 2012, Museum of Vancouver. Tous droits réservés.


Transcription

NARRATEUR
Jim Wong-Chu, historien de Chinatown et client de longue date de Foo’s revient sur les raisons qui font de ce restaurant un endroit tellement à part.

JIM WONG-CHU
Foo’s Ho Ho sert une cuisine unique. C’est une cuisine chinoise à l’ancienne. Et pour ce qui est de ses origines, elles remontent probablement à cent-cinquante, voire deux cent ans.

C’est un style de cuisine qui vient des villages. C’est très différent des styles de cuisine hong-kongaises ou cantonaises que l’on trouve aujourd’hui.

Et cette cuisine était réellement unique. Elle a subi des croisements et s’est
canadianisée en quelque sorte. C’est de là que viennent vos Egg Foo Young, vos plats aigres doux, et chop suey et tout le reste.

Vous savez, cet endroit fait les meilleurs Egg Foo Young de la ville. Et il faut un certain tour de main. C’est un plat très simple, mais pas facile à réussir.

NARRATEUR
Après la mort de son mari en 2009, la propriétaire de Foo’s Ho Ho, Joanne Lam Sam, avait besoin d’aide pour continuer de faire tourner le restaurant. Liz Lee, amie et cliente de longue date, a proposé son aide pour gérer et faire marcher le restaurant. Liz nous confie pourquoi, selon elle, on se sent comme à la maison chez Foo’s.

LIZ LEE INTERVIEW n°1
Je crois que les gens viennent ici parce qu’ils se sentent comme à la maison.Vous voyez, il n’y a pas de "code vestimentaire". Vous venez, quelle que soit votre apparence.

J’ai fait les "moon-yets" de mes enfants ici. C’est une fête pour célèbrer leur premier mois de vie. Et tous mes petits-enfants, il y en a six, ont fêté leur "moon-yets" ici aussi.

Avec ma mère, on venait toujours ici pour la Fête des Mères, ou bien on cuisinait à
la maison, mais on préférait plutôt venir ici. Je crois que ce qui continuera de faire marcher cet endroit, c’est la tradition.

NARRATEUR
Bien que le Foo’s Ho Ho ait une clientèle solide et fidèle, qui adore la cuisine et adore Joanne, l’avenir du restaurant est incertain dans un Chinatown en constante transformation. Jim Wong-Chu nous en dit plus.

JIM WONG CHU
Chinatown est en train de changer, vous savez, on vit au jour le jour. On ne sait pas où ça va nous mener, mais on essayera de faire avec.

Vous voyez, ici on goûte à une cuisine qu’il est pratiquement impossible de trouver
ailleurs. C’est comme un voyage dans le temps. C’est quelque chose de très précieux et de très inhabituel. Et je pense que ça vaut la peine d’être préservé.


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons