L'historien de la ville, John Atkin, explique ce que l'enseigne du Balmoral a d'unique. DJ Joe a déménagé dans le Downtown Eastside en 2000 et elle vit au Balmoral depuis 2001.

Museum of Vancouver

© 2012, Museum of Vancouver. Tous droits réservés.


Transcription

NARRATEUR
L’historien de la ville, John Atkin, explique ce que l’enseigne du Balmoral a d’unique.

JOHN ATKIN
Quand vous voyez certaines des vieilles enseignes qui ont survécu, vous en trouvez des géniales comme celle du Balmoral, dont la forme est vraiment intéressante. On dirait qu’elle se contorsionne, prend une courbe gracieuse et remonte en arrondi autour de l’horloge qui est nichée dedans, et après il y a encore un autre ensemble d’ampoules et ça fait une jolie transition entre une enseigne simplement composée d’ampoules et les lumières du néon.

NARRATEUR
Le Balmoral a évolué en même temps que le quartier auquel il appartient. DJ Joe a déménagé dans le Downtown Eastside en 2000 et elle vit au Balmoral depuis 2001. Elle s’est installée durant les derniers jours où l’enseigne lumineuse du Balmoral fut éclairée.

DJ JOE
La première année où j’étais à Vancouver, l’enseigne du Balmoral s’éclairait, mais
maintenant c’est plus le cas.

Je voyais les lumières briller à ma fenêtre quand elles s’allumaient le soir.

Et je me réveillais au milieu de la nuit et je faisais, "D’où est-ce qu’elle vient cette fichue lumière brillante ?" et je regardais par la fenêtre et il y avait l’enseigne lumineuse. Les lumières étaient allumées.

Maintenant j’ai une chambre au premier étage. Ce n’est pas pareil sans ces lumières.

Il y a un truc avec cette enseigne qui attire l’œil de tout le monde.


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons