La pêche comme source d’inspiration

« Jean Rivard, le défricheur » d’Antoine Gérin-Lajoie, 1862

« Ce lac était fort poissonneux. On y pêchait une espèce de truite fort ressemblante à la truite saumonée, et d’autres poissons moins recherchés, comme l’anguille, la carpe, la perche chaude, la barbue, la barbotte, etc. Il était de plus fréquenté par une multitude de canards noirs qu’on voyait se promener ça et là, par des poules d’eau, des sarcelles et autres oiseaux de diverses sortes. »
Antoine Gérin-Lajoie
1862
© 2013, Biophare. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons