« L’Emmitouflé » de Louis Caron, 1977

« En été on prenait deux ou trois dorés chaque soir, des dorés de trois livres et puis un brochet de temps en temps mais, ces poissons-là, ça coupe les lignes. Des perchaudes en quantité aussi. C’était le bon temps. »
Louis Caron
1977
© 2013, Biophare. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons