Deuxième extrait de « L’Emmitouflé » de Louis Caron, 1977

« C’est le plus pittoresque village que bien des gens aient jamais vu. On y voit des filets ronds tendus entre des perches et que les pêcheurs de l’endroit nomment « varvaux ». »
Louis Caron
1977
© 2013, Biophare. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons